Lexique & informations

Le cheval Camargue sur Wikipedia

Glossaire provençal sur le site Musée de la Camargue

Ci-dessous quelques termes parmi ceux les plus rencontrés sur ce blog… pour une revue complète du parler de la Fé c’est sur www.bouvine.info

L’abrivado c’était le trajet des taureaux des prés vers les arènes, entourés par les gardians, de nos jours cela se passe le plus souvent dans l’une des rues principales des villages.

Bandido : retour des arènes aux prés

Course Camarguaise :
les raseteurs doivent s’emparer des attributs qui ornent le front du taureau (cocarde, glands, ficelle)
sur wikipedia :[...]

Encierro :
Lachers de taureaux sur un parcours clos, les jeunes à pied excitent les taureaux et leur échappent en se réfugiant sur des ballots de paille ou derrière les barrières

Ferrade : marquage des veaux au fer rouge

Gaze
passage des taureaux par un cours d’eau, avec chevaux et gardians

Jeux de Gardians
« Affrontements » et démonstrations des gardians de différentes manades en divers jeux, jeu de l’orange, du brassard, chaise musicale, jeu du bouquet, rodéo…

Roussataïo
Rassemblement des juments et poulains (dans les arènes ou défilé dans les rues…)

La Maintenance (Fête dela ~)
Initiées par Frédéric Mistral et les Félibres, les Fêtes de la Maintenance se déroulent chaque année dans un grand nombre de villages provençaux.
En Camargue et aux Saintes Maries de la Mer notamment, elle revêt un caractère tout particulier puisque cette manifestation créée comme son nom l’indique pour « maintenir » les traditions se situe ici au cœur du berceau de race. C’est l’occasion de mettre à l’honneur le cheval et le taureau Camargue mais aussi la langue provençale et le costume traditionnel.
Depuis quelques années, cette journée honore un gardian professionnel, rendant ainsi hommage à ces hommes qui consacrent leur vie au maintien des traditions d’élevage et de la renommée de la manade.
Concours de ferrades, abrivado, sont organisés sur la plage, sans oublier le traditionnel petit-déjeuner.

JOURNEE DE LA COURSE DE SATIN
Depuis 1529, la Course de Satin a lieu. Ce type de courses appartient aux vieux fonds de cérémonies rituelles que les civilisations antiques ont légué au christianisme. A l’origine, c’était le samedi, veille de la Pentecôte et jour de grande foire, qu’avaient en Arles, les courses de chevaux. Le prix en était alors une écharpe de soie verte à franges d’argent.
Elles se sont perpétuées en Pays d’Arles jusqu’à la Révolution. Ensuite, la Confrérie des Gardians de Saint Georges continua jusqu’au début de 20e siècle à célébrer une course sur le Bd des Lices.
Reprise dans les années 70, elle se court maintenant dans une manade, lieu idéal qui symbolise l’esprit de cette manifestation festive d’une tradition agraire.
En Pays d’Arles, ces courses sans pari et juste pour l’honneur, ont toujours été très appréciées du public. Il est vrai qu’ici, l’élevage du cheval date de l’époque celtique et aujourd’hui, Arles et son delta sont toujours une terre d’élevage et de pratique équestre majeure.
- Concours de ferrades à « l’ancienne »
Ainsi que cela se pratiquait depuis toujours, les gardians doivent « courséger » (poursuivre en le guidant), le taureau, le tomber et l’attraper, sous peine de disqualification, entre deux sillons ou lignes matérialisées par les ol, devant le jury où siègent des personnalités du monde du cheval et de la bovino. Une dizaine d’équipes s’affronteront lors de ce concours.
- Concours de maniabilité
Epreuve particulièrement spectaculaire par les connaissances équestres de nos cavaliers et la rapidité de leurs chevaux. Ouverte à tous les cavaliers.
- Course de la taïolo
Cette course est ouverte aux cavaliers de toutes régions et aux chevaux de toutes races. Le vainqueur reçoit une « taïolo » rouge.
- Course de satin
Réservée exclusivement aux chevaux de race Camarguaise avec papier, Elle est courue à cru (sans selle). Le gagnant se verra remettre « l’écharpe de satin » brodée d’or dont une réplique est exposée au Museon Arlaten.
Il la gardera pendant un an. Elle ne deviendra sa propriété qu’après trois victoires consécutives.
- Course de peu blan
Réservé aux chevaux de race Camargue avec papiers, elle est courue avec ou sans selle.

Beaucoup d’informations sur le site des saintes-Maries
 

Les commentaires sont fermés.